Au Japon, Nestlé annonce qu'il va déployer 1 000 robots dans ses boutiques pour renseigner les clients.

L'Image du jour

Au Japon, Nestlé annonce qu'il va déployer 1 000 robots dans ses boutiques pour renseigner les clients.

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

Dernier Dossier

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

OpenStack est-il la clef de voûte des infrastructures cloud Open Source, comme l'a été Linux, en quelque sorte, pour les systèmes d'exploitation pour ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER

Actualité

Inscrivez-vous

imprimer cet article envoyer à un ami recevoir les newsletters contacter la rédaction s'abonner au flux rss partager

Internet

Sécurité : le Web prend le pas sur l'e-mail


Edition du 24/04/2007 - par Eddye Dibar

La dernière étude livrée par Sophos montre que le nombre de chevaux de Troie, de virus et de vers a plus que doublé lors du premier trimestre 2007, par rapport à la même période l'année dernière. L'éditeur de solutions de sécurité a identifié 22 864 nouvelles menaces au cours des trois premiers mois de l'année, contre 9 450 un an auparavant. Parallèlement, le nombre d'e-mails infectés chute à 0,4%. Explication : les menaces sont de plus en plus véhiculées par le Web.

Sophos aurait identifié près de 5 000 nouvelles pages Web infectées entre les mois de janvier et mars. Près de 70% de ces pages correspondent à des sites qui, à la base, n'ont pas de vocation criminelle. Leur faiblesse en matière de sécurité les a rendu exploitables par des cybercriminels. De plus, 12,8% hébergent des scripts malveillants, 10,7% sont infectés par des logiciels malveillants liés à Windows, 4,8% contiennent des logiciels publicitaires (adware) et 1,1% des numéroteurs pornographiques.

Dans son étude, Sophos révèle que la Chine est le pays hébergeant le plus de sites infectés (41,1%), suivi par les Etats-Unis (29,2%) et la Russie (4,6%). La France arrive en 7ème position, avec 2,2% des sites malveillants.

Enfin, concernant le spam, l'éditeur estime que la quantité de courrier indésirable relayé au premier trimestre 2007 a augmenté de 4,2% par rapport à l'année dernière.


>> Obtenir des devis gratuitement de prestataires IT
Publicité
Publicité
Publicité