<span>L'app Team Tasks & Conversations 3.0 d'Asana permet à des collaborateurs mobiles de travailler ensemble sans avoir à recourir à une messagerie mail. </span>

L'Image du jour

L'app Team Tasks & Conversations 3.0 d'Asana permet à des collaborateurs mobiles de travailler ensemble sans avoir à recourir à une messagerie mai...

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

Dernier Dossier

Le cloud tient-il toutes ses promesses ?

A l'occasion de sa conférence annuelle Amazon Web Services Summit 2014 à Paris, le géant du cloud avait confirmé que les entreprises françaises, princ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER

Actualité

Inscrivez-vous

imprimer cet article envoyer à un ami recevoir les newsletters contacter la rédaction s'abonner au flux rss partager

Internet

Sécurité : le Web prend le pas sur l'e-mail


Edition du 24/04/2007 - par Eddye Dibar

La dernière étude livrée par Sophos montre que le nombre de chevaux de Troie, de virus et de vers a plus que doublé lors du premier trimestre 2007, par rapport à la même période l'année dernière. L'éditeur de solutions de sécurité a identifié 22 864 nouvelles menaces au cours des trois premiers mois de l'année, contre 9 450 un an auparavant. Parallèlement, le nombre d'e-mails infectés chute à 0,4%. Explication : les menaces sont de plus en plus véhiculées par le Web.

Sophos aurait identifié près de 5 000 nouvelles pages Web infectées entre les mois de janvier et mars. Près de 70% de ces pages correspondent à des sites qui, à la base, n'ont pas de vocation criminelle. Leur faiblesse en matière de sécurité les a rendu exploitables par des cybercriminels. De plus, 12,8% hébergent des scripts malveillants, 10,7% sont infectés par des logiciels malveillants liés à Windows, 4,8% contiennent des logiciels publicitaires (adware) et 1,1% des numéroteurs pornographiques.

Dans son étude, Sophos révèle que la Chine est le pays hébergeant le plus de sites infectés (41,1%), suivi par les Etats-Unis (29,2%) et la Russie (4,6%). La France arrive en 7ème position, avec 2,2% des sites malveillants.

Enfin, concernant le spam, l'éditeur estime que la quantité de courrier indésirable relayé au premier trimestre 2007 a augmenté de 4,2% par rapport à l'année dernière.


>> Obtenir des devis gratuitement de prestataires IT
Publicité
Publicité
Publicité